Voici venu le temps des retraités.

Premiers jours de septembre.
Comme chaque matin un octogénaire fait lentement son footing à petits pas devant ma fenêtre. Gagne-t-il ainsi quelques minutes supplémentaires de vie ?
Vers midi, sur la plage, trois couples de retraités sont installés dans des fauteuils pliants et discutent tranquillement de leurs petits-enfants. Contents de les avoir vus, soulagés qu’ils soient repartis. Une dame rondouillarde fait consciencieusement les cent pas  dans la mer, de l’eau jusqu’aux cuisses, pour combattre sa cellulite. Les batailles les plus désespérées ne sont-elles pas les plus belles ?

Back to Top