Nomadland

Après un coup de cœur pour le dernier livre de Pierre Lemaitre, je ne peux pas m’empêcher de vous inviter très fortement à aller au cinéma voir Nomadland, un film au 3 oscars : le Lion d’or à la Mostra de Venise puis le Golden Globe du meilleur film dramatique et l’Oscar du meilleur film cette année.

Un road-movie dans le décor naturel absolument magnifique des grands espaces de l’Ouest américain. Une histoire simple de laissés-pour-compte qui vivent dans des vans et de petits boulots saisonniers.  (remarquable scène chez Amazon !)

Un film de solidarité, d’une grande sobriété jusqu’à la musique d’accompagnement le plus souvent courageusement absente pour ne pas créer de pathos inutile. Tous les personnages secondaires ont leur épaisseur, leur réalité (d’autant que la plupart ont joué leur propre rôle).

Oui, un beau film dans lequel il faut se laisser aller, regarder, écouter, avec empathie. Un film profondément humaniste, comme je les aime ; un film qui fait société …comme Paroles vagabondes 🙂

Une fin un peu à la Lucky Luck  “I’m a poor lonesome cow-boy and a long far way from home” , sauf que la maison n’est autre que ce van. Une petite critique tout de même : dans cette société, pas de méchants, pas de profiteurs, tout le monde il est gentil, un parti-pris pour nous faire aimer ces délaissés de la société américaine, mais c’est tellement reposant un film sans violence !  Et c ‘est tellement agréable de retourner au cinéma.

Pour finir de vous convaincre, je suis allé vous chercher la Bande-Annonce.

Vous n’êtes pas encore parti au cinéma ?

 

Partagez sur vos réseaux sociaux
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 réflexions sur “Nomadland”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatorze − douze =