Le voisin

Depuis ma fenêtre, je vois le balcon du voisin. Le premier jour, je l’ai surpris par hasard. Le torse moulé dans un tee-shirt usé avec des palmiers dessinés dessus, il avait l’air à peine plus vieux que moi. Le lendemain, planquée derrière le rideau, je me suis penchée, comme ça, pour vérifier : il se tenait sur son balcon, un énorme sac poubelle à la main.

La plage.

Un après-midi d’été, alors gamine de sept ans, Lilou rêvait, assise au bord de l’océan, s’amusant des vagues qui tantôt lui léchaient la plante des pieds, tantôt les recouvraient mollement, avant de refluer pour s’unir à des sœurs, venues de l’infini reprendre inlassablement l’assaut.

Back to Top