Mon éternité

Dans cette heure de la fin

Dans ma poche mine de rien

Je glisserai le cœur de mes 20 ans

De ma vie le plus beau présent

ses élans ses émois

Ses premières fois

ses toujours ses jamais,

ferments de mon éternité

Quand tout commençait

Que rien n’arrêtait

Certitudes et  promesses

Ont parcouru ma jeunesse.

 

Vint ensuite l’âge des choix

En recherche permanente de moi

Certitudes et doutes

Bonheurs et fausses routes.

Parents frère et sœur partis

S’approche mon tour, c’est la vie.

Je ne regrette ni l’avant ni l’après,

Et partirai avec un bagage allégé

Car si à 20 ans le cœur s’emballe

Plus tard le corps se fait la malle.

 

Dans cette heure de la fin

Dans ma poche mine de rien

Je glisserai le cœur de mes 20 ans

De ma vie le plus beau présent.

Partagez sur vos réseaux sociaux

2 réflexions sur “Mon éternité”

  1. C’est beau bien sûr, mais pas de saison. De quelle heure “proche de la fin” par lez-vous. ? Allez,vivez, “la vie est là, simple et tranquille” !

    1. Merci de votre réaction. La fin est la seule certitude de la vie et à mon âge elle est nécessairement proche. Le savoir n’empêche absolument pas de goûter la vie … même si elle n’est pas toujours tranquille. Peut- être même que cette notion du temps m’en fait apprécier davantage ce qu’elle me permet encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.