paroles vagabondes

Une parole comme une promesse que l’on se fait en secret, juste pour soi.

Une parole comme une incantation répétée inlassablement pour attirer le mystère.

Une parole comme un chemin de pierres et de poussière, fait d’errances et de rencontres.

Une parole comme une voile qui danse et se déploie, immense, quand souffle le vent.

Une parole comme un fil que l’on tisse pour se relier les uns aux autres.

Une parole comme un présent à déballer, sans hâte.

Une parole comme une chanson fougueuse, spontanée.

Une parole comme une flamme qui luit dans l’obscurité.

Une parole comme une voix qui berce, murmurant le temps qui passe.

Une parole comme un rêve, plus vrai que le réel.

Une parole comme un silence.

M.C. Trahan, artiste de la parole, Québécoise.

 

 

Merci à cette poétesse, dont le blog porte le nom de celui-ci, à la terminaison prête, de nous offrir cette parole “comme un fil que l’on tisse…”

un joli blog québécois

le silence est un cadeau

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :