Encore un coup de vieux !

Je ne voyais pas mes enfants grandir. Lors de l’anniversaire de l’un d’eux, je viens de constater que je ne les avais pas vu davantage vieillir ! Le diable s’est infiltré dans mes fêlures du temps et désormais, faute d’avenir, le passé ronge tant mon présent corps et âme qu’il est trop tard pour l’exorciser

Partagez sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.