Bus

Un bus, rien de plus. Je ne suis qu’un bus de la ligne Picpus.

Coiffé de ma destination, je porte le numéro zéro car je roule dans l’imagination des personnes essayant de chanter ma vie.

Que dire d’un bus de la ligne Picpus ?

Pas facile de me repérer avec  mon numéro zéro car la société des transports n’a pas prévu d’arrêt à mon intention. Plus on me cherche, moins on me trouve ! Je connais une fille qui tomba endormie le stylo à la main, avant même d’avoir pu m’imaginer en mots.

Un bus, on le voit mais en parler,  c’est autre chose. C’est pourquoi moi, le bus de la ligne Picpus, j’ai décidé de hanter les pensées de Hollynx. Toute la nuit. Rigolo, macho , au petit trot, j’ai sillonné ses neurones et elle a eu beaucoup de mal à s’endormir. Cependant, une fois couchée sur le papier, dans quelques instants (si Hollynx tient le coup) mon âme rentrera au dépôt. Mon dépôt à moi, le bus numéro zéro.

Quand à vous qui lisez ce blog, ce texte et ce post qui m’est dédié, quand vous monterez dans un bus de la TEC ou une autre compagnie, qui que vous soyez, pensez à moi : votre trajet en sera plus court….

Joëlle Sacré

ps: Joëlle Sacré dit aussi Hollynx dans une vie de blogueuse est de Liège, d’où le TEC

La photo d’en tête est de Joëlle.

Le voisin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back to Top
%d blogueurs aiment cette page :