Non classé

Recueil de nouvelles

Anthologie de formes courtes (suite)

Chanson Se coucher tard nuit Raymond Devos Jeux de mots Les chevaux sont tous des ongulés. Mais ce n’est pas une raison pour les prendre pour des cons. Pierre Desproges Épigramme L’autre jour, au fond d’un vallon, Un serpent piqua Jean Fréron ; Que pensez-vous qu’il arriva ? Ce fut le serpent qui creva. Voltaire Dernière parole Je m’en vais ou je m’en vas, l’un et l’autre se dit, ou se disent Vaugelas Dédicace Dédicace optimiste : à mes petits-enfants et à leurs petits-enfants. René Barjavel Petite phrase Prenez de l’altitude, il y a moins de monde. Charles De Gaulle Quatrain Puis vint cette voix, Environ l’heure de midi, Au temps de l’été, Dans le jardin de mon père. Jeanne

Lire la suite »

Samedi, Paris

Je marche le long des quais, par une belle douceur. Cette voie désormais piétonne a transformé la colonne vertébrale de la ville, et son âme, mais elle est encore trop bétonnée, trop asphaltée, trop dure, elle pourrait être végétalisée, renaturalisée, rendue à la débauche verte. Et plus je marche, plus je me dis que la ville m’est nocive, qu’elle me veut du mal. J’y suis confronté aux autres et à leurs volontés. Ils m’écrasent de leur présence. J’ai envie de les fuir. Et je marche jusqu’aux Arènes de Lutèce. Des jeunes jouent au foot. Je m’installe au soleil sur un banc, ce pourrait être supportable, mais non, trop de pierres. Carnet de Thierry Crouzet

Lire la suite »

L’erreur (scène 2).

Devenez coach littéraire d’un livre ! Participez à une expérience unique et collective. Chapitre par chapitre, j’ai commencé à publier ici un roman  et le modifierai  au fur et à mesure en tenant compte de vos avis qu’ils soient de détail ou d’ensemble, de forme ou de fond. Vous pourrez également lire les commentaires des autres participants et ainsi les comparer à votre propre ressenti. Mais attention, les prochaines scènes seront réservées exclusivement aux fidèles abonnés. Alors si le cœur vous  dit d’en être, vous pouvez déjà lire et commenter les 2 premières scènes et pour poursuivre l’aventure, abonnez-vous vite ! C’est gratuit et d’une grande simplicité.  (“L’erreur” est le titre provisoire de cette histoire. Nous trouverons le définitif ensemble

Lire la suite »