En Corps

Plus que d’un simple coup de cœur, c’est d’une admiration enthousiaste pour ce nouveau film de KLAPISCH que je veux  témoigner.

Il est magnifique de la première seconde jusqu’à son générique. Il m’a happé à la première image de la première scène (que je n’aurais jamais voulu voir se terminer) et il en a été ainsi à chacune des suivantes.  Je ne suis pas un passionné de danse, pourtant qu’est-ce que c’était beau, émouvant,  intelligent, équilibré !

Klapisch établit, à travers son héroïne blessée, un lien parfait entre danse classique, hip-hop et danse moderne . Il montre en outre son propre plaisir évident à filmer ces artistes auxquels se joignent avec justesse et un humour bienvenu Muriel Robin et Denis Podalydès. Plaisir pour moi largement partagé

Vous pouvez ne pas aller voir  “En Corps”, mais vous auriez bien tort. Un régal, vous dis-je !

Partagez sur vos réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.