Prélude d’automne

L’arbre se déshabille. Ses feuilles tombent, prélude d’un automne qui se prépare.

Sa charpente de bois élancée intrigue et émerveille de ses formes recherchées.

L’imagination se mêle à la folie, têtes et cornes se jetant dans l’aventure.

L’arbre se déshabille sous la caresse des nuits plus longues et le regard moins tendre de la lune.

Le soleil fuit cette misère, tandis que la force et la puissance de ses branches se dessinent à l’horizon. Elles arpentent le ciel qui rougit soudain en signe d’un gel annoncé.

L’arbre se déshabille afin que l’hiver lui offre un voile blanc.

Hollynx

Entre 2000 et 2005 j’avais déjà créé un blog collectif appelé “Dparoles” dont j’avais imprimé tous les textes dans un livre- souvenir destiné aux auteurs.  Ces paroles n’ont pas pris un ride et je me propose d’en publier ici quelques extraits. Hélas, beaucoup de liens ont disparu et je ne peux donc pas en prévenir les contributeurs. Certains se reconnaîtront peut-être et me feront alors la surprise et le plaisir d’un amical salut. Souvenir, souvenir !

Prélude d’automne et Automne ont été publiés en même temps, je les réunis à nouveau.

Pierre Bussière

Partagez sur vos réseaux sociaux

1 réflexion sur “Prélude d’automne”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

cinq × 4 =