PANIQUE À L’HERBAUDIÈRE

Une agitation insolite perturbe le port de l’Herbaudière. Sous le regard médusé des touristes, Herbaudrins et Herbaudrines courent en tous sens, de la rue de la Pointe à la rue Lemonier, cherchant je ne sais quoi, qui derrière les poubelles, qui le long du môle, qui dans les ruelles sombres, l’air affairé et angoissé.

Lire la suite »

Nomadland

Après un coup de cœur pour le dernier livre de Pierre Lemaitre, je ne peux pas m’empêcher de vous inviter très fortement à aller au cinéma voir Nomadland, un film au 3 oscars : le Lion d’or à la Mostra de Venise puis le Golden Globe du meilleur film dramatique et l’Oscar du meilleur film cette année.

Lire la suite »

LOL

Après la participation de Kurt pour inaugurer la rubrique “humour”, j’ai le plaisir de vous offrir aujourd’hui celle de Pomédio avec son célèbre chien LOL, Lourd, Odieux et Loufoque.Poésie,

Nouvelles, Photos.. mais Paroles Vagabondes, c’est aussi la bonne humeur !

Lire la suite »

Pauvre petite fille 

Aujourd’hui il pleut. Bien sûr le soleil n’aurait rien arrangé, tout le monde aurait été triste de toute façon. Un enterrement ce n’est jamais gai. Maman pleure, les gouttes de pluie se mélangent à ses larmes et ses cheveux se collent sur son front. 

Lire la suite »

Rien n’est noir.

Claire Berest a écrit : “Rien n’est noir” paru en poche et qui retrace la vie et l’œuvre de Frida Kalo. C’est mon coup de cœur et je souhaite le partager avec “paroles vagabondes”.
Voici un extrait qui relate l’instant de l’accident qui laissera Frida gravement handicapée pour le restant de sa vie.

Lire la suite »

Trou de mémoire

Ce mot-là, je l’avais encore en tête, entouré de quelques autres quand, à l’instant de le coucher sur un papier, voilà qu’il s’est éclipsé de mon cerveau. Sans doute n’aimait-il pas la compagnie sémantique que je lui proposais, mais ce genre de mésaventure survient de plus en plus souvent.  Les nom propres, passe encore, mais les communs, ça ne l’est pas ! Ah ! ce que c’est agaçant ! Au voleur ! au voleur ! à l’assassin ! au meurtrier ! Justice, juste ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné ; on m’a volé ma mémoire.  Certes, le dictionnaire, toujours à mes côtés, vole aussitôt à mon secours, mais les synonymes ne constituent que des ersatz, des jambes de

Lire la suite »

Anthologie de formes courtes

Moralité La raison du plus fort est toujours la meilleure. Jean de La Fontaine Haiku La mer s’assombrit – Le cri des canards sauvages Est vaguement blanc. Bashô Matsuo Micro nouvelle Quand il se réveilla, le dinosaure était encore là. Augusto Monterroso Roman À vendre : chaussures de bébé, jamais portées. Ernest Hemingway Aphorisme La vie écrit au crayon. La mort passe la gomme. Christian Bobin Boutade Des fois, j’ai pensé mettre fin à mes jours. Mais je ne savais jamais par lequel commencer. Jacques Prévert Définition Paresse : habitude prise de se reposer avant la fatigue. Jules Renard Maxime Nous ne trouvons guère de gens de bon sens que ceux qui sont de notre avis. François de La Rochefoucauld 

Lire la suite »

Samedi, Paris

Je marche le long des quais, par une belle douceur. Cette voie désormais piétonne a transformé la colonne vertébrale de la ville, et son âme, mais elle est encore trop bétonnée, trop asphaltée, trop dure, elle pourrait être végétalisée, renaturalisée, rendue à la débauche verte. Et plus je marche, plus je me dis que la ville m’est nocive, qu’elle me veut du mal. J’y suis confronté aux autres et à leurs volontés. Ils m’écrasent de leur présence. J’ai envie de les fuir. Et je marche jusqu’aux Arènes de Lutèce. Des jeunes jouent au foot. Je m’installe au soleil sur un banc, ce pourrait être supportable, mais non, trop de pierres. Carnet de Thierry Crouzet

Lire la suite »

La lune au fond du puits

Par une belle nuit d’été, Nasreddin Hodja se rendit dans son jardin, un seau à la main, pour puiser l’eau du puits. Il se pencha pour voir si le seau était plein, et fut effrayé de trouver la lune dans l’eau du puits. — Quelle catastrophe ! La lune est tombée dans le puits! Il retourna chez lui, prit un seau plus grand, espérant ainsi la sortir de là. Il fixa le seau à la poulie et se mit à tirer de toutes ses forces. Malheureusement la corde céda et il tomba à la renverse. Un peu étourdi, il se remettait lentement du choc, quand il rouvrit les yeux et vit la lune dans le ciel. Avec un soupir de

Lire la suite »

Chorégraphie

Ce geste cette chorégraphie banale et magnifique qu’elle exécute sans y penser sur le siège d’un bus un matin de semaine de s’attacher les cheveux en un chignon sublime combien de milliers de fois l’aura t elle exécuté dans sa vie d’enfant de petite fille puis de femme Pour qu’il frôle ainsi cette gracieuse perfection (première question) et pourrait on vanter semblable mérite d’élégante technicité de gracieuse dextérité quant à son frère humain qui un siège plus loin se cure allègrement le nez (seconde question) blog ETC-ISTE

Lire la suite »

croquis

Une demi-douzaine de cadres cravatés sortent d’une réunion avec l’air important de personnes ayant sauvé le monde. Mais de quoi ? Quatre experts d’assurance, dossiers fermés sous le bras, justifient leurs honoraires en papotant amicalement sur le trottoir. 8heures. Un SDF d’une vingtaine d’années roule ses affaires de la nuit dans un sac. Un passant offusqué hausse les épaules en levant les yeux au ciel.

Lire la suite »

Les enfants des autres

Un film de Rebecca Zlotowski. Le thème: Une femme devient la copine d’un homme divorcé et reporte son désir d’enfant sur la petite fille de celui-ci, mais…. Hâtez-vous d’aller voir ce film avant qu’il soit retiré des salles pour : La splendide interprétation de Virginie Efira La justesse des dialogues et des situations L’évitement du piège du pathos. Seul petit bémol personnel : La mère biologique et le père sont restés très amis. Ça existe dans la vraie vie ?  

Lire la suite »

Aventure d’abondance

Avec sept notes, on écrit toutes les musiques du monde et avec des lettres, on écrit bien des histoires. Il y a des mots qui racontent des histoires pour les enfants et les mêmes qui vont toucher le cœur des grands. Il y a des termes qui vont aujourd’hui te bousculer et les mêmes qui demain vont t’apporter la paix. Il y a des histoires qui vont te faire rêver à bien des ailleurs et quand tu les relis, tu sais que tout est là, au fond de ton cœur. Plus j’écris, plus j’apprends, plus je joue avec les mots et plus je m’émerveille de tout ce qu’il me reste à découvrir et donc à vous faire découvrir. Maryline Martel

Lire la suite »